« Femme et pilote », portrait : Géraldine

Bonjour les Avgeeks ! Ravie de vous retrouver pour un nouveau portrait de « Femme et Pilote » ! La place des femmes dans le secteur aéronautique est encore en 2020 un sujet. Le secteur reste majoritairement masculin, notamment parmi les pilotes. Chez Air France par exemple, la proportion de femmes pilotes est d’environ 8%. Vous trouvez que ça fait peu ? Pourtant dans le monde, ce chiffre baisse encore et descend jusqu’à… 3% selon l’OACI ! Et pourtant, nul doute que l’aéro passionne les femmes autant que les hommes. Alors pour encourager des vocations parmi les Avgeekettes, nous nous sommes intéressés aux parcours de femmes pilotes. Vous allez découvrir au fil des semaines nos interviews de femmes passionnantes, que je suis ravie de mettre à l’honneur. Je les remercie toutes pour leur temps et leurs partages.

Notre saga « Femme et Pilote » se poursuit ! Je suis très heureuse cette semaine de vous présenter une nouvelle pilote passionnée et passionnante qui a accepté de nous partager son parcours et sa vision du métier de pilote de ligne 👩‍✈️ Il s’agit pour la première fois d’une pilote française, Géraldine ! 🇫🇷

© Géraldine

Bonjour Géraldine, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Aviation Geekette, je m’appelle Géraldine, j’ai 43 ans et je suis pilote de ligne chez Air France depuis 14 ans. Je vole sur Boeing 777 depuis 4 ans après avoir volé 10 ans sur A320. J’approche les 8000 heures de vol ✈️

Peux-tu nous partager ton parcours pour devenir pilote de ligne ?

J’ai grandi en lisant Buck Danny, je voulais être pilote de chasse ! Mais un accident de ski à 15 ans m’a obligée à revoir mes projets. Mais je n’ai pas pensé à pilote de ligne ! Il y a beaucoup d’ingénieurs dans ma famille donc je me suis naturellement orientée vers cette voie et j’ai choisi une école aéronautique après les classes préparatoires. On nous proposait un baptême de planeur à l’entrée et là, ça a été le coup de foudre ! 😍 J’ai enchaîné les heures de vol, réussi mon diplôme et eu mon premier CDI chez Dassault aviation. J’ai alors commencé le vol moteur. C’est un de mes instructeurs qui m’a parlé du métier de pilote de ligne : je passais mon temps libre à voler, pourquoi je n’en faisais pas mon métier ? Je pensais que c’était trop tard pour moi mais non, Air France recrutait des cadets jusqu’à 27 ans, j’en avais 25, c’était possible. J’ai pris quelques mois de réflexion, et, convaincue que c’était le métier de mes rêves, je me suis lancée et j’ai passé les sélections. C’était en 2003. 3 ans plus tard je faisais mon premier vol sur A320 ! 

L’aviation est-elle pour toi une passion en plus d’être ton métier ?

C’est clairement une passion avant d’être un métier. J’aime toujours autant voler, même après 14 ans de ligne et même si ce métier a des contraintes, comme tous les métiers. J’ai été arrêtée 1 mois pour une appendicite il y a quelques années, je trépignais de reprendre les vols après même pas 3 semaines ! 

© Géraldine

Comment fais-tu pour trouver un équilibre entre ta vie professionnelle et ta vie personnelle ?

D’abord, je fais attention à mon sommeil ! 😴 Sur long courrier avec les nuits en vol on a vite tendance à tenir sur les nerfs et ça peut être compliqué pour les autres… Ensuite, c’est vrai que je m’absente plusieurs jours d’affilée mais quand je suis là, je suis là à 100%. Pas de dossier qui traîne, de mails tard le soir… et c’est agréable de pouvoir prendre des rendez vous en semaine, et de faire les courses en journée plutôt que le soir ou les week-ends comme tout le monde ! Enfin j’ai beaucoup de chance, mon compagnon est aussi pilote, et le partage des tâches n’est pas un concept abstrait ! 😊😊

Que préfères-tu dans ton métier ?

Après le fait de voler, c’est la vie en équipage que je préfère. Ça surprend beaucoup de gens mais nous ne volons jamais avec les mêmes personnes, pilote ou personnel de cabine, donc nous devons rapidement nous adapter les uns aux autres. Pourtant quand vous croisez un équipage, vous avez toujours l’impression qu’ils se connaissent depuis des années : c’est la magie de ce métier ! Les gens ont tous des parcours assez différents, c’est très riche humainement.

© Géraldine aux commandes d’un Boeing 777 à l’atterrissage à La Réunion (RUN)

As-tu un souvenir en particulier à partager avec nous ?

Je me souviens encore de mon premier vol avec des passagers sur A320. C’était un aller-retour Budapest. Je faisais l’aller et ma binôme de formation, le retour. Avec nous, un instructeur et un copilote expérimenté en support… qui était une amie ! 3 femmes copilote au cockpit, c’était déjà exceptionnel sans parler du premier atterrissage ! Souvenir extraordinaire d’un mélange de concentration, d’adrénaline et de fierté d’être arrivée jusque-là… 🤩

La majorité des pilotes au monde sont des hommes. Penses-tu qu’exercer ce métier en tant que femme fait une différence ? Est-ce un avantage ou un inconvénient selon toi ?

Je dis souvent que dans un cockpit, on n’est pas un homme ou une femme, on est un pilote ! 👩‍✈️ Être une femme ne fait aucune différence pour exercer ce métier pas plus que pour être chef d’entreprise je pense. Mais ces métiers sont encore considérés comme « masculins » tout comme les qualités requises pour les exercer : Avoir confiance en soi, prendre des décisions, diriger… S’il y a encore peu de femmes, c’est que ce n’est pas un métier dont on parle aux femmes. Cela reste encore dans l’inconscient collectif un « métier d’homme ». C’est dommage, c’est un métier dans lequel on peut s’épanouir qu’on soit un homme ou une femme.

© Géraldine

Un grand merci Géraldine pour ces partages. Pour finir, quel(s) conseil(s) donnerais-tu à une fille qui rêverait d’être pilote.

De se lancer ! Avoir un métier qui est une passion ça change la vie. Partir travailler avec le sourire, ça n’a pas de prix ! 😊

Nous remercions Géraldine pour son temps et sa passion qu’elle nous a communiquée. Un parcours et un témoignage qui nous encouragent à persévérer et croire en nous-mêmes. Et si vous les avez manqués, retrouvez en cliquant sur leurs prénoms les témoignages d’Emily, Ana Paula, Yasmina et Amber. N’hésitez pas à partager ces articles autour de vous et à nous laisser un commentaire. A très vite pour un nouveau portrait les Avgeeks ! 👋👋

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s