En route pour Seattle avec Air France : mon 1er voyage en Business

Chers Avgeeks, le voyage avec Transavia vers Seattle pour aller récupérer un avion tout neuf sorti des usines Boeing se poursuit ! Après un très agréable moment dans le nouveau salon Air France du Terminal 2E Hall L, le temps fut venu de nous rendre à l’embarquement de notre vol AF 338 à destination de Seattle… en classe Affaires ! Mon tout premier vol dans cette classe avant dont je vous dévoile tout dès maintenant…

CDG – SEA, une route fraîchement ré-ouverte en propre par Air France

Ce n’est que depuis le 25 mars qu’Air France a lancé ses vols directs entre Paris CDG et Seattle. Opérés les lundis, mardis, mercredis, vendredis et dimanches, le vol AF338 part de Paris à 13h10 pour arriver à Seattle à 14h20. Dans l’autre sens, le décollage se fait à 16h30 pour une arrivée à Paris à 11h10 le lendemain. Ces fréquences s’ajoutent aux vols quotidiens opérés par Delta Airlines dont le hub de Seattle donne accès à de multiples correspondances régionales. Seattle est la 12e destination desservie par notre compagnie tricolore aux Etats-Unis.

Embarquement immédiat à bord d’un 777-200 équipé des nouvelles cabines BEST

On peut ainsi dire que nous avons eu de la chance d’être parmi les premiers à pouvoir emprunter cette route en vol direct avec Air France. Et ce d’autant plus que l’appareil effectuant la liaison vers Seattle, un Boeing 777-200ER (quoi de plus naturel qu’un Boeing pour se rendre à Seattle me direz-vous ? 😉 ), est équipé des nouvelles cabines BEST ! L’occasion rêvée de découvrir l’expérience classe Affaires dernière génération avec Air France, dans le fameux siège Cirrus de Zodiac Aerospace.

A la sortie du salon du Hall L, munis de nos billets et passeports, nous nous rendons en porte d’embarquement où nous sommes les derniers passagers attendus. « Last call » s’affiche en rouge sur les écrans. Le temps d’une petite photo de notre oiseau du jour, le F-GSPS, et embarquement immédiat !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’étions pas mécontents de quitter la grisaille parisienne de cette fin mars…

IMG_5773

Nous sommes chaleureusement accueillis à bord par l’équipage Air France. Pour la première fois de ma vie, je suis invitée en entrant dans la cabine à tourner à gauche, vers l’avant de l’avion et la classe Affaires où se trouve mon siège 3L. Un siège au hublot, pour ne pas dire « aux hublots » puisque j’ai eu le privilège d’avoir deux hublots pour moi seule. Le grand luxe ! 🤩

DCIM100GOPROGOPR0038.JPG

En entrant dans la cabine, je découvre les sièges Cirrus et leurs coques enveloppantes. Intimité garantie !

IMG_1027

Alors que nos manteaux sont mis sur cintre et soigneusement rangés, une boisson d’accueil nous est proposée. J’opte pour un jus de poire très agréable – bien évidemment, du Champagne était proposé, mais je préfère éviter l’alcool en avion. Dès les premières secondes, je prends conscience de l’espace qui sera le mien pendant les prochaines heures. Impressionnant (et immédiatement, on se demande comment on fera lorsqu’il s’agira de voyager à nouveau en classe Eco… 😱) ! Première constatation, les rangements ne manquent pas et des prises électrique et USB sont disponibles pour recharger les devices. Rien ne manque 🙂

Alors que l’embarquement se termine, notre steward passe pour nous distribuer la trousse de confort. Plusieurs coloris sont disponibles (avis aux collectionneurs ! il en existe 4 : jaune, vert, rouge et bleu), j’opte pour la trousse rouge ci-dessous. Ses motifs baroques me font vraiment craquer 😍

img_58551.jpg

Et le contenu de la trousse est tout aussi qualitatif que son contenant :

  • Des produits Clarins parfaits lorsqu’on prend un long-courrier : une crème hydratante et un fantastique baume à lèvres réparateur (mon grand coup de ❤️ de cette trousse) – à noter, l’eau dynamisante de Clarins est également disponible en libre-service pendant tout le vol dans les toilettes !
  • Une lingette nettoyante
  • Un masque de nuit, des bouchons d’oreille, du dentifrice et des cure-dents
  • 1 stylo logoté Air France
  • Et également, nouveau et original, des produits biogradables à base d’amidon de maïs ! Il s’agit d’un chausse-pied, d’une brosse à dents et d’un peigne

IMG_6405[1]

Mais revenons à notre avion en instance de départ. Les portes se ferment, chacun attache sa ceinture, les consignes de sécurité sont lancées et le repoussage commence.

IMG_5775

Le roulage jusqu’à la piste de décollage est très court (assez rare à CDG pour être signalé !) et nous décollons très rapidement pour Seattle. Les nuages bas et la pluie font très vite place au soleil et au ciel bleu ☀️

DCIM100GOPROGOPR0052.JPG

Le temps de vol pour gagner Seattle est annoncé par notre commandant de bord à 9h15 (soit environ 15 min de moins que le temps de trajet moyen sur ce voyage). La route empruntée est passée très au Nord avec un survol de la Grande-Bretagne, de l’Islande, du Groenland puis enfin du Canada avant d’atteindre notre destination. De splendides paysages en perspective…

CDG-SEA FR

Alors que nous avons atteint l’altitude de croisière, le menu nous est présenté. En ce tout début d’après-midi, nous allons avoir droit à un copieux déjeuner. Le steward prend note de notre choix de plat chaud puis le service de l’apéritif débute. Je choisis un coca avec glaçons pour accompagner l’assortiment de cacahuètes, amandes et autres pistaches et l’amuse-bouche de crevette et sa gelée de pamplemousse. Là encore divers alcools étaient proposés, dont bien sûr du Champagne.

IMG_5793[1]

Ce service d’apéritif très agréable me fait réaliser que l’expérience culinaire à bord promet d’être très différente de celles connues jusque-là… 🙂

Une fois l’apéritif passé, la tablette de mon siège est entièrement déployée par le steward. Il y dresse une nappe avant d’y déposer les verres et le plateau frais. On retrouve sur le plateau l’entrée – Nougat de volaille et son chutney de fraise et cranberry – une salade verte ainsi que le fromage – petit chèvre et Cantal AOP (un vrai régal !). S’y trouvent également bien sûr les couverts logotés Air France ainsi qu’une serviette en tissu nouée d’un délicat lien en cuir. Élégance, douceur, le déjeuner peut commencer.

IMG_5801[1]

Pendant le déjeuner, mon regard glisse de l’autre côté du hublot… Nous voilà déjà au-dessus de l’Islande… Ne serait-ce pas le restaurant gastronomique avec la plus belle vue du monde ? 😊🤗

IMG_5810[1].JPG

Très attentif à chaque passager, le steward guette le meilleur moment pour proposer à chaque passager son plat chaud. Très efficace, il arrive ainsi à point nommé avec le plat chaud que j’ai choisi : un risotto au safran et sa crème au basilic. Tout ceci est copieux pour moi et bien que délicieux, je ne parviendrai pas à terminer.

IMG_5802[1]

Dernière étape de ce voyage culinaire… le dessert ! Furent notamment proposés lors de ce vol de délicieux sorbets. Celui au fruit de la passion m’a fait fondre ! (tellement que j’ai omis de prendre une photo ! 🙄🤭😁) Cette touche glacée a parfaitement clôturé le déjeuner avant de passer au thé / café.

Une fois cette échappée gourmande terminée, nous avons tous eu envie de nous dégourdir un peu les jambes. La cabine Business étant quasiment intégralement occupée par les participants au voyage de presse Transavia, l’atmosphère dans la cabine était très sympathique, propice aux échanges et au partage, également avec l’équipage. Le top 😊👍🏻

Je profite de ce moment pour faire quelques photos du siège Business enveloppant et si confortable…

DCIM100GOPROGOPR0072.JPG

IMG_1005

IMG_1028

IMG_0995

Si en classe Eco, on vous propose un coussin qui bien que très mignon, est parfois un peu juste pour pouvoir vraiment se reposer, en classe Affaires, c’est un véritable oreiller qui est mis à votre disposition. Un élément de plus qui ajoute au confort global du voyage !

IMG_0999

Et puis, au détour d’une conversation, on jette un coup d’oeil rapide par le hublot et là… 😮 ! On se régale de paysages enneigés et polaires plus beaux les uns que les autres. 

DCIM100GOPROGOPR0065.JPG

IMG_0994

IMG_1034

IMG_5815

IMG_5837

IMG_5851

Cette nature que nous n’avons pas l’habitude de voir est tout simplement époustouflante…

Malgré tout, avec 9h de vol et 9h de décalage horaire à l’arrivée, il faut penser à baisser les cache-hublots et se reposer. J’incline mon siège jusqu’à une position totalement horizontale et profite, pour la première fois de ma vie, de la sensation d’être dans un lit alors que je suis dans un avion ! Ci-dessous un petit aperçu du rendu que cela peut avoir : votre siège est prolongé par la banquette se trouvant sous votre écran de divertissement. Ajoutez à cela votre oreiller très confortable et la couette chaude. Vous êtes parés pour un moment de repos dans de parfaites conditions ! 😴

DCIM100GOPROGOPR0081.JPG

Et quoi de mieux que de mettre un film ou de la musique en fond avant de sombrer dans une sieste ?

Vous l’aurez compris, voilà le moment de vous parler de l’IFE, le système de divertissement à bord. Premièrement parlons matériel. Vous l’avez sûrement déjà constaté sur les photos précédentes, c’est un écran de grande taille – 16 pouces – qui est mis à votre disposition. Une télécommande intégrée au siège tout à côté de vous vous permet de contrôler le système sans avoir à vous redresser pour utiliser la fonction tactile de l’écran. Et comme un bon écran ne va pas sans le son associé, un casque Bose est mis à votre disposition pour profiter au maximum de vos divertissements. Il est franchement bluffant d’isolation. Le porter vous garantit un confort sonore incroyable, on en vient presque à oublier que l’on se trouve dans un avion.

IMG_1002

Ensuite, parlons navigation et contenus. On saluera la bonne performance du système Panasonic eX3. La navigation est fluide, agréable. Le choix proposé est également très large, tant sur les films que sur la musique ou les jeux – on peut même parler à l’un de ses voisins via un tchat intégré. J’ai aussi eu l’occasion de tester le programme de méditation pendant le voyage, sympathique.

Et bien sûr, le système de divertissement à bord contient ce que tous les Avgeeks attendent : le suivi du vol. J’avais déjà expérimenté ce système sur le 787 et ai retrouvé avec plaisir toutes les fonctionnalités de visualisation de l’avion.

IMG_0991

IMG_5846 (1)

IMG_5852.jpg

Alors qu’il ne reste qu’une heure et demi de vol avant l’arrivée à Seattle, l’équipage passe parmi les passagers éveillés pour leur proposer la seconde prestation gastronomique du vol (pour ceux qui auraient encore faim, bien qu’en ayant profité des gourmandises comme de la glace Haagen-Dazs pendant le vol). Pour cette collation, j’ai opté pour la pomme de terre croustille au thym et sa crème fumée, asperges et cèpes. Un vrai régal, des saveurs subtiles, je l’ai presque préféré au risotto du déjeuner (ne vous fiez pas à la photo, ce n’était pas du tout trop cuit). A la suite de ce délicieux plat chaud, c’est une compotée de pommes caramélisées ainsi qu’un assortiment de desserts (feuillantine framboise,  carré chocolat et dôme citron) qui ont ravi nos papilles.

IMG_1036

Décidément, tout est fait pour que nous n’ayons plus envie de redescendre de l’avion. Dans ces conditions, un vol de 9h semblerait presque trop court…

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin, et la descente débute au-dessus du Canada. A mesure que nous approchons de la terre ferme, nous découvrons plus précisément les paysages du continent nord-ouest américain, dominés par des forêts de sapins et des bras de l’Océan Pacifique. Ci-dessous l’approche finale sur Seattle avec la partie portuaire de la ville.

DCIM100GOPROGOPR0088.JPG

IMG_5857.jpg

La descente toute en douceur se conclut par un atterrissage lui aussi des plus « smooth » 🛬. Bravo Commandant ! 👏🏻

Très rapidement nous arrivons au point de parking, la passerelle est accrochée et nous pouvons débarquer, non sans avoir salué et remercié l’équipage attentionné et sympathique de ce vol 👨🏻‍✈️👩🏻‍✈️. En une dizaine de minutes à peine, nous voilà sur le sol américain, prêts à vivre une incroyable aventure à Seattle, la ville de Boeing ! 💙

Un grand merci à Transavia et Air France pour ce beau voyage…

Et je vous donne rendez-vous très vite pour la suite de l’aventure… à bientôt les Avgeeks !

Voyage réalisé sur invitation de Transavia France et Boeing

cropped-cropped-image41.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s