French Bee : ouverture de San Francisco et Tahiti & visite d’un A350

French Bee lance aujourd’hui ses opérations vers San Francisco et la Polynésie Française. Deux nouvelles destinations qui ont un peu secoué le marché. Mais la low-cost long-courrier du groupe Dubreuil est habituée à frapper fort depuis sa naissance, en 2016. Avant ce double-lancement, j’ai eu la chance de visiter l’un des deux A350 de la compagnie au papillon bleu.

image003

French Bee, une entrée réussie sur le marché

En effet, après s’être rodée sur Punta Cana où opérait déjà sa grande sœur Air Caraïbes, French Bee s’est attaquée à un marché solidement en place : La Réunion. Et le résultat après quelques mois seulement d’opérations sur l’île intense, est impressionnant. La compagnie affiche déjà une part de marché de l’ordre de 20% ! Son lancement le 16 juin 2017 avec un tarif d’appel annoncé à 249€ l’aller-simple en Basic (aujourd’hui affiché encore plus bas à 229€) – sans bagage en soute ni repas à bord – avait donné le ton. Le produit à bord French Bee n’a de plus pas de quoi rougir face à ses concurrents, nous reviendrons plus bas. Les compagnies historiques de la ligne que sont Air Austral, Corsair, XL Airways ou encore Air France, ont de quoi frémir, voire sérieusement trembler.

IMG_1892
Ici un A330 « French Blue » en juin 2017 lors de mon voyage à La Réunion, la compagnie avait tout juste commencé l’opération de ses vols sur l’île intense

A l’assaut du marché américain et polynésien en A350

Après cette réussite incontestée sur l’île intense, French Bee a décidé de mettre le cap sur les Etats-Unis, à San Francisco, avant de poursuivre la route jusqu’en Polynésie française. Encore plus qu’à La Réunion, le marché du Pacifique côté pavillon français est aujourd’hui occupé par deux compagnies seulement : Air France et Air Tahiti Nui. Même si ces dernières lancent des tarifs promotionnels, on est très loin du prix d’appel French Bee : 509€ l’aller simple vers Tahiti. San Francisco en aller simple est affichée quant à elle à partir de 169€. 

Côté horaires et fréquences des vols, voici ce qui vous est proposé :

Vol | Paris – San Francisco

FB1

Vol | Paris – Tahiti (Papeete)

FB2.png

Seul sacrifice qu’a dû faire la compagnie pour partir à la conquête du marché américain : une partie de son identité. En effet, pour éviter les débats juridiques avec Jet Blue qui auraient probablement retardé drastiquement la date de début de ses opérations, French Blue est devenue French Bee. La petite abeille française a de la ressource !

Visite et shooting de l’A350 French Bee

La flotte French Bee est aujourd’hui composée de 3 avions : un A330-300 et 2 A350-900. Le F-HREV est l’A350 le plus récent, il a rejoint les effectifs courant avril. Etant dans les airs au moment de notre venue, c’est auprès de son jumeau, le F-HREU, que nous avons passé une belle matinée.

Pour l’anecdote, sachez que le F-HREV est en fait un ancien avion d’essai Airbus, le MSN 5 immatriculé alors F-WWYB. Son premier vol a eu lieu en 2014 et c’est en juin 2017 qu’il a rejoint French Bee. Acheter un avion d’essai Airbus est un moyen idéal pour gagner du temps sur les délais de livraison et obtenir un avion à un coût moindre.

Airbus
Voici l’avion sous ses couleurs initiales Airbus – Photo Airbus

Même en étant garé « au large », c’est-à-dire pas au contact direct de l’aéroport d’Orly Sud d’où opère French Bee, le F-HREV est repérable d’un seul coup d’oeil. L’A350 est un avion élégant, que la compagnie est la seule à opérer sur Orly avec Air Caraïbes. 

Arrivés au pied de l’avion, je suis très heureuse de découvrir de près la belle livrée de French Bee, surtout sur l’A350.

IMG_1802_DxO

IMG_1823

IMG_1933_DxO

IMG_1831_DxO

IMG_1834_DxO

Entrons à présent à l’intérieur de l’avion. A quoi ressemble la cabine de la 1e low cost française long-courrier ?

IMG_1920_DxO.jpg

L’A350 XWB de French Bee propose deux classes de voyage et 411 sièges à bord. Le nombre de sièges peut paraître très, voire trop important, mais le ressenti à bord n’est pas de cet ordre. Air Caraïbes par exemple propose dans son A350-900 389 sièges, en sachant que la classe Affaires Madras présente à bord occupe beaucoup d’espace. La différence n’est pas flagrante.

Commençons par la cabine « ECO BLUE » de 376 sièges « économie » en cuir :

  • 10 sièges de front en configuration 3-4-3
  • Un espace entre les sièges de 81 cm
  • Un écran HD tactile de 25 cm
  • Un programme de divertissements gratuits
  • Des prises PC et USB
  • Un renfort aux lombaires et sous les genoux
  • Un repose-tête ajustable, 4 positions

IMG_1872

IMG_1887_DxO

IMG_1890_DxO

IMG_1879

IMG_1873_DxO

A l’arrière de l’avion, les équipages disposent d’un « studio » – ce sont eux qui l’ont surnommé ainsi – il s’agit en fait du galley arrière, véritablement très grand, qu’on peut apercevoir sur la photo ci-dessous.

IMG_1903_DxO

La cabine Eco proposée par French Bee est certes dense mais les sièges semblent confortables (il s’agit des mêmes sièges que Singapore Airlines par exemple) et le pitch est correct. Les grands hublots de l’A350 favorisent de plus la sensation d’espace à bord. Et l’écran de divertissement est très qualitatif. Je m’y verrais bien 🙂

Pour ceux qui souhaiteraient plus d’intimité et de calme, une cabine dite « cosy » avec seulement quelques sièges Eco est proposée. La voici ci-dessous.

IMG_1854.JPG

IMG_1857_DxO.jpg

IMG_1867_DxO

A l’avant de l’appareil, c’est une cabine premium et privative de 35 places qui est proposée, la « PREMIUM BLUE ». Elle offre :

  • 7 sièges de front en configuration 2-3-2
  • Un espace entre les sièges de 91cm
  • Un écran HD tactile de 30 cm
  • Un programme de divertissements gratuits
  • Des prises PC et USB
  • Une console centrale
  • Un repose-pied et un repose-jambes au niveau des sièges « Maxi Leg »

Des sièges plus larges, une cabine moins dense, le confort est de fait plus important.

IMG_1848.JPG

IMG_1846

IMG_1844

En conclusion, cette cabine m’a franchement plu. Je ne m’attendais pas autant d’espace et de modernité dans l’équipement des sièges. Ajouté à cela une livrée et des couleurs très fraîches et réussies, je ne peux que vous conseiller de réserver un vol pour découvrir cette compagnie française qui, bien qu’on l’appelle « low cost », propose en fait une expérience de voyage sur-mesure. C’est vous et vous seul qui décidez de ce que comprendra votre billet. L’avenir se trouve sans conteste de ce côté.

On se quitte avec une petite incursion dans le cockpit de l’A350. Il est si grand !

IMG_6478_DxO

Merci French Bee pour l’invitation & bonne inauguration de votre ligne Paris – San Francisco – Tahiti ! 🐝💙

A bientôt les Avgeeks… et n’hésitez pas à partager votre expérience de voyage avec French Bee en commentaires ou sur les réseaux sociaux.

IMG_6502
Merci à Mathilde pour la photo 🙂

cropped-cropped-image41.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s