Le défilé aérien du 14 juillet 2022 en photos

Bonjour les Avgeeks ! Ravie de vous retrouver aujourd’hui en ce 14 juillet, jour de Fête Nationale française 🇫🇷 Et qui dit 14 juillet, dit bien sûr défilé ! C’est sous un beau soleil qu’une cinquantaine d’avions et une vingtaine d’hélicoptères ont survolé Paris de La Défense jusqu’à la Place de la Concorde. Je me suis positionnée pour cette année sur le parvis de La Défense justement, pour réaliser quelques photos, que je partage avec vous sans plus tarder !

Le moment le plus fort : la Patrouille de France

C’est la tradition, et comme on y tient ! Ce sont les 9 Alphajets de la Patrouille de France qui ont ouvert comme à leur habitude le défilé. Leur panache bleu blanc rouge a une fois de plus produit son effet waow sur les spectateurs !

© Sophie Figenwald

Leur passage s’est fait comme toujours extrêmement rapidement, en quelques secondes, mais quel bonheur de les voir de si près ! Ma photo préférée reste celle-ci, avec le reflet des panaches dans les fenêtres d’une tour de la Défense :

© Sophie Figenwald

L’A330 MRTT ravitailleur et ses 2 Rafales

Nous avons découvert ensuite 1 Airbus A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) de l’ERVT (Escadron de Ravitaillement en Vol et de Transport Stratégique) 1/31 « Bretagne ». Il s’agit de l’entité de l’Armée de l’Air basée à Istres, spécialisée – vous l’aurez compris – dans le ravitaillement des avions en vol. Parmi les appareils qu’ils ravitaillent, on retrouve les Rafales, comme ceux qui suivaient ce matin l’A330.

© Sophie Figenwald

Ils sont tous les 3 passés juste après la Patrouille de France, dont il restait encore en suspension dans les airs des fumées bleu blanc rouge, cela donne un bel effet sur les photos ! Ces appareils sont mobilisés sur des missions de protection des citoyens Français.

Les forces d’évacuation

Les spectateurs ont ensuite pu apercevoir deux gros porteurs : un Airbus A330 MRT (différent du MRTT du précédent passage si vous voulez comparer) et un Airbus A400M Atlas. L’A330 est un appareil de la République Française immatriculé F-UJCT, exploité depuis juillet 2015. Ces deux appareils ont été mobilisés en août 2021 lors de l’opération d’évacuation de Kaboul baptisée Apagan.

© Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald

Le ravitailleur C135, les Mirages et les Rafales des Opérations Extérieures

Place maintenant aux appareils utilisés par l’Armée sur les OPEX, les Opérations Militaires Extérieures de la France. Ceux-ci servent notamment dans l’opération Barkhane depuis 2014 (4600 militaires mobilisés dans le Sahel) et dans l’opération Chammal (600 militaires mobilisés en Irak et en Syrie). Nous avons donc ici en tête un autre ravitailleur, cette fois le Boeing C135, suivi par 4 Mirages 2000 et en bas de la formation, à droite et à gauche, 2 Rafales.

© Sophie Figenwald

La Police du Ciel en Rafales et en Mirages

On poursuit avec un passage de la Police du Ciel avec 7 appareils : 6 Rafales et 1 Mirage (le Mirage au milieu en bas de la photo est reconnaissable à sa silhouette différente de ses 6 voisins). La Police du Ciel gère les missions de Posture Permanente de Sûreté Aérienne (PPS-A). Ses équipes sont mobilisées et prêtes à intervenir H24 dans des situations de présence d’appareils militaires étrangers sur notre espace aérien, de détournement, de défaillance technique, de perte de contact avec un appareil ou de toute autre situation représentant une éventuelle menace.

© Sophie Figenwald

Les 4 Airbus A400M

Parmi les passages les plus appréciés, celui des 4 Airbus A400M Atlas, très impressionnants par leur taille et leur envergure, surtout à cette basse altitude ! En tête se trouvait un A400M français. Il était suivi de 3 A400M de trois autres pays européens : l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne. Ils étaient suivis de 2 Hercules C130. Tous ces appareils sont dédiés à des missions diverses de transport.

© Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald

Le passage de la Marine Nationale

Après les avions de l’Armée de l’Air et de l’Espace, c’est la Marine Nationale qui a pris le relais avec un groupe aérien embarqué, composé notamment d’un Hawkeye au centre. Cet avion de surveillance aérienne est embarqué à bord de porte-avions. Il est entouré ici de 8 Rafales M (M pour Marine, ces Rafales sont capables d’être catapultés par le train avant, depuis le pont d’un porte-avion).

© Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald
© Sophie Figenwald

Second passage pour la Marine Nationale, avec 3 Dassault-Breguet Atlantic 2 et un Dassault-Falcon 50, tous spécialisés dans la patrouille et la reconnaissance maritimes.

© Sophie Figenwald

Place aux hélicoptères

Après le défilé des avions, place à celui des hélicoptères en clôture. Je vous avoue que je m’y connais beaucoup moins qu’en avion, mais c’est toujours un plaisir de les photographier. Je me suis déplacée pour les photographier, en passant de l’esplanade à l’Arche de la Défense directement.

© Sophie Figenwald

Le placement au niveau de l’Arche permet une jolie vue jusque vers l’Arc de Triomphe. Impressionnant de voir tous ces hélicoptères dans les airs !

© Sophie Figenwald

Et voilà pour le débrief de ce défilé aérien du 14 juillet ! N’hésitez pas à me partager vos photos ou vidéos si vous y avez également assisté. Je vous dis à bientôt, prenez soin de vous les Avgeeks !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s